Article du résistant du 8 Février 2018

Suite à parution de l’article du 8 Février 2018 et concernant le débat publique du 6 Février 2018 sur le compteur LINKY, il est mentionné que l’association VOISISECUR est partie prenante dans le mouvement contestataire de l’installation de ce nouveau compteur sur le LIBOURNAIS. Le Président de VOISISECUR, BEUNE Daniel ainsi que les membres de son bureau, s’insurgent sur cette information qu’ils qualifient comme étant  » fausse « .
Entre autres, le Président rappelle que l’association dont il est à la tête ne s’est jamais engagée sur le sujet  » LINKY « . Si Françoise LAGRENAUDIE, ( secrétaire de Voisisécur ) est mentionnée pour appartenance au collectif contre le LINKY, cela dépend uniquement de son engagement personnel et de sa liberté de choix, aux seules fins indépendantes mais aussi collectives pour les conditions exécutoires et
opérationnelles de la mise en place de ce nouveau compteur.
La participation ou les prises de position autres que celles qui sont exercées ou défendues pour l’intérêt de Voisisécur demeurent entièrement proscrites pour l’activité que représente notre association livre le Président BEUNE Daniel.
Contrairement aux écrits de l’article paru et faisant référence à
VOISINS VIGILANTS, BEUNE Daniel tiens à préciser: afin d’identifier au plus juste une différence à prendre en compte sur VOISINS VIGILANTS SOLIDAIRES. Il s’agit là d’une société privée qui exerce sur le plan national par le biais de l’outil informatique. Mon association, pour exister, passe obligatoirement par VOISINS VIGILANTS SOLIDAIRES. Il
faut donc interpréter à bon escient le rôle de chacun: VOISISECUR est composée d’adhérents qui forment une communauté de » voisins vigilants
solidaires » qui adhèrent à un dispositif d’ information – de prévention et de protection contre les cambriolages. Le tout ayant aussi un rôle d’attractivité du tissage du lien social et d’entraide entre adhérents.

Le Président de l’association Voisisécur. Daniel Beune

Réponse à notre courrier envoyé au Ministre de l’intérieur, à suivre …

Ministre

Demande de statistiques cambriolages

 

 

 

 

Courrier sous prefet

 

Suite à nos multiples demandes, à la gendarmeries, à la sous préfecture et à la Mairie, celles ci semblent restées sans réponses comme en 2013.

Participation citoyenne

Monsieur le Maire Philippe Buisson avec l’aide de la gendarmerie de Libourne, va mettre en place la participation citoyenne, il est prévu un découpage de notre ville en 6 quartiers avec un référent et un suppléant par quartier , merci aux personnes intéressées de prendre contact directement avec la Mairie de Libourne, cela se fera en complément de l’association Voisisecur qui préfère garder sa totale indépendance. Nous demandons aux Libournais et particulièrement à nos membres de partager cette information, avec nos remerciements.. http://www.ville-libourne.fr/187-contact.html

Réunion 20 Janvier 2018

3 1

Le 20 janvier 2018, en après-midi, l’association procédait à sa première réunion publique d’information à la salle du VERDET. Malgré le temps maussade, 110 personnes avaient fait le déplacement pour ce rassemblement qui prévoyait également de fêter l’année nouvelle en dégustant la galette des rois.
Au cours d’un déplacement sur le territoire, Monsieur le Député FLORENT BOUDIE nous a fait l’honneur de passer nous voir et de nous dire quelques mots au micro. Intervention très appréciée et applaudie.
Notre Président a délivré la feuille de route de l’association pour l’année 2018. Un point particulier a été mis sur la mise en place de la participation citoyenne mais aussi le positionnement de Voisisécur en rapport avec ce dispositif. Lors de la prochaine réunion le 14 Avril 2018 à la MDA, en espérant que cette nouvelle mesure soit engagée, le Président a indiqué qu’une explication plus précis sera commentée sur cette mise en place.
L’accent a été mis également sur les méthodes de mises à jour des cotisations à devoir au moment des renouvellements. Pour cela, il y a toujours appel à de bonnes volontés afin de  » soulager  » cette gestion qui est très conséquente pour le travail à fournir.
Il a été abordé l’organisation d’une nouvelle journée voyage détente et découverte en JUIN. Le lancement officiel de cette journée sera effectuée lors de la prochaine réunion.
Des questions diverses ont été lancées. Un adhérent nous demande d’étudier la possibilité de délivrer des cartes de Membre Actif au sein de l’association. Ce projet a retenu notre attention et fera l’objet d’une étude lors d’une réunion interne. Nous profitons également de la consultation de ce site pour avoir un retour de toutes idées ou propositions de la part de nos adhérents afin d’améliorer la qualité de nos prestations. Ils peuvent dans ce cas en faire l’exposé lors des réunions.
L’information a été faite sur la date de la prochaine assemblée générale qui aura lieu le 29 Septembre 2018 à partir de 11H00 à la salle Les Charruauds. Nous vous espèrerons nombreux «  » passez le message «  ».
En fin de réunion, le Président a sorti une nouveauté de son chapeau magique. En effet, une série de chansons anciennes a été chantée par une charmante dame qui avait fait le déplacement depuis St Magne de Castillon. Ceci sur un acte de bénévolat et pour son plaisir. Se prénommant EDITH ( comme PIAF ) elle nous a apporté beaucoup de bonheur avec une superbe voix en chantant à Capella et dans le répertoire des grands de la chanson française. Enormément appréciée et applaudie. Nous la reverrons certainement.
Ceci, pour dire et terminer, que Voisisécur cherche également à donner du plaisir à ses adhérents qui, nous le constatons franchement ont beaucoup de plaisir à se retrouver. Des liens d’amitiés et de convivialité se créés. Nous ne pouvons qu’en être ravis.
Nous n’avons pas oublié ceux et celles qui sont dans la souffrance et qui n’ont pu assister à cette réunion.
Le Président remercie l’ensemble du bureau et des référents ainsi que les  » petites mains  » pour l’organisation et le déroulement de cette belle après-midi.

Réunion Participation citoyenne avec le Maire

Réunion extraordinaire du bureau VOISISECUR le Mardi 16 Janvier 2018 à la maison des associations en présence du Maire Philippe buisson ( Claude Rey excusée suite à un début de Grippe )
Notre président a relu son courrier envoyé au Maire faisant suite à son entrevue personnelle en date du 15 décembre 2017 en mairie afin d’écouter collectivement les réponses de l’édile.
Monsieur Philippe Buisson a commencé par l’historique de l’association en associant les problèmes de communications et nombreuses distorsions exercées du fait de la proximité d’une élection Municipale attendue dans les mois qui suivaient la création de VOISISECUR.
Même si cette dernière représente le « poil à gratter » que nous entretenons, celle-ci joue un rôle de prévention et de lien social tout en demeurant apolitique et qu’elle n’a commis aucune erreur depuis 4 ans. Il rajoute « vous avez eu raison de monter cette association car elle a une grande utilité ».
Ce dernier souhaite que notre association s’étende sur la ville et veut privilégier les relations entre VOISISECUR et la Ville de Libourne. Il nous explique que le maire, dans ses fonctions, n’est pas forcément informé de tout et qu’il ne peut non plus décider sans avoir recours à d’autres instances.
Concernant les réunion CISPD et les réunions ZSP, ces dernières ne concernent pas uniquement la ville de Libourne et ne dépendent pas de son autorité. Nous nous posons toutefois la question suivante : existe-t-il vraiment une utilité de ces réunions en ce qui concerne la sécurité au sein de la CALI ? Nous et nos adhérents en doutons.
Monsieur le Maire nous propose de procéder à des réunions sur la sécurité concernant uniquement la ville de Libourne, entre la municipalité, le sous préfet, les gendarmes, l’association, voire le procureur si celui ci est disponible. Ceci, à des fréquences régulières à définir ultérieurement. Nous y sommes très favorables car nous pouvons apporter très certainement un peu d’eau  » au moulin  » par la voie de faits et d’exemples concrets relevés par l’association.
Concernant la participation citoyenne, les gendarmes nous avaient clairement dit que les référents nommés ne pouvaient pas faire partie de notre association car celle-ci était payante…mais il n’est nul besoin également de faire partie de notre association pour être référent. Dans les semaines qui vont suivre, nous lancerons un appel à volontaires au sein de Voisisécur et informerons le maire du résultat de cet appel et des éventuelles candidatures.
Notre maire nous a quand même proposé de nommer des référents parmi ceux de notre association. Une réponse négative lui a été directement adressée verbalement.
Nous avons clairement expliqué qu’au vu de la consultation avec les gendarmes comme quoi il n’était pas possible qu’un référent fasse partie de notre association, il nous paraît plus judicieux de garder notre indépendance, de jouer le jeu d’informer les gendarmes comme nous le faisons depuis 4 ans mais que nous allions revoir notre système d’alerte pour nous concentrer sur la prévention. Le terreau de notre action ne dérogeant pas sur la continuité d’une information rapide selon les besoins au sein des quartiers par le biais des alertes. Ce que nous avons longuement expliqué à monsieur le maire et chose dont il est conscient de l’utilité dans son efficacité.
Nous allons donc observer ce qui se passe pendant une année pour en tirer les conclusions nécessaires. L’association compte à ce jour 420 familles que nous ne pouvons pas décevoir.
Les Panneaux Voisins Vigilants existant seront apparemment laissés en place.
La réunion s’est passée de manière conviviale et la sincérité était présente des deux cotés.
Le mot de la fin de Monsieur PHILIPPE BUISSON
«  » » » je souhaite continuer à travailler avec votre association…….. » » »

Le Président et Membres du Bureau VOISISECUR

le 20 Janvier 2018 à 15h00 Salle du Verdet.

 

 

 

 

Réunion Voisisecur avec Galette pour bien commencer l’année.

A Reunion 20 Janvier 2018

Réunion Voisisecur Avec Philippe Buisson Maire de Libourne.

Vendredi 15 Décembre 2017, le Président de l’association avait rendez-vous avec Monsieur Philippe BUISSON à son bureau de la mairie. Une entrevue était donc organisée durant 45 minutes durant laquelle ils ont pu échanger sur de nombreux points. Il a été question de la sécurité en générale et principalement dans la ville. Monsieur le maire a expliqué à notre président son intention de vouloir vraiment dialoguer avec la composante de Voisisécur. Même si parfois, des divergences d’opinions ne se relient pas entre elles, il va s’en dire que malgré tout, les deux hommes se sont parlés franchement et sont même tombés d’accord sur certaines avancées mises en œuvre par monsieur le Maire. Monsieur BUISSON est tout à fait d’accord sur le principe de notre association tant sur le fond que sur sa forme avec toutefois quelques petites disparités. C’est dans ce principe qu’il tient selon ses dires, à ce que notre association continue à être reconnue et, ainsi, de pouvoir continuer à exister. Le lien social que nous exerçons auprès de nos adhérents est une bonne chose qu’il apprécie particulièrement. La mise en place de la participation citoyenne a été abordée dans le sens large du terme. Il lui a été confié que cette volonté Ministérielle faisait aboutir le projet de longue date que Voisisécur demande auprès de la municipalité. La prise en compte et la gestion pure et simple mais encadrée et officialisée d’un système d’alerte et de recueillement de renseignements ayant attrait aux cambriolages. Monsieur BUISSON a confié qu’il n’était pas totalement renseigné sur l’actualité de cette organisation. Tout en s’informant, il nous fait la proposition directe de lui proposer des référents de quartier émanant de Voisisécur. Il en a été vivement remercié car on peut s’apercevoir par un tel appel de  » main tendue » qu’il est parfaitement possible d’apporter notre contribution par le biais d’une sollicitation venant de sa part.
Par ailleurs, notre participation aux réunions de CISPD a été évoquée. Monsieur BUISSON a expliqué la difficulté de pouvoir asseoir la représentation de notre association à une éventuelle participation de notre part aux réunions. Ceci en rapport au cadre administratif et non législatif que Voisisécur ne représente pas officiellement. Mais, il a quand même évoqué le fait que cela « pourrait  » se faire dans la mesure où le puits de suggestions ou de débats avec droits de paroles émanerait de par notre présence. Il a bien fait état que cette décision ne lui appartenait pas mais qu’il pouvait toujours se renseigner afin d’en faire une éventuelle demande auprès du corps Sous – Préfectoral.
Une demande très volontaire de la part de Monsieur le Maire a été formulée. Il souhaite expressément sa participation à nos assemblées générales et s’excuse par avance de ne pas pouvoir toujours honorer de sa présence lors de nos invitations. Nous avons pris bonne note en lui indiquant que nous lui ferions parvenir l’invitation au plus tôt possible.
Il a été demandé également à Monsieur BUISSON, les statistiques depuis 2012 qui peuvent attester d’une baisse ou d’une hausse des cambriolages à Libourne intra-muros. Il va faire le nécessaire pour tenter de nous renseigner. Dans un cas négatif il a été indiqué que nous nous adresserions à la CADA.
D’autre part, sur une proposition de notre Président, Monsieur Philippe BUISSON a accepté l’invitation qui lui a été faite de participer à la prochaine réunion interne du bureau à la Maison des Associations. Ceci permettra de pouvoir dialoguer avec tous les membres du bureau, tant sur le projet de la participation citoyenne que sur d’autres particularités donnant lieu à certaines mises au point d’ordre très spécifique.
Cette entrevue s’est déroulée dans un esprit allant vers l’apaisement accompagné d’une discussion détendue et effacée de toute ambiguïté prêtant à confusion. Les deux interlocuteurs se sont quittés sur un accord volontaire de pouvoir construire et faire avancer les choses telles que celles qui sont présentes à ce jour. Le président a souligné le fait qu’il tenait particulièrement à faire bénéficier à qui voudrait bien y accorder confiance un outil collaboratif en matière de lutte contre les cambriolages.
Le bureau

Des nouvelles de nos courriers …

Suite à nos courriers, l’association Voisisecur Libourne à rendez Vous avec le Maire Philippe Buisson à 15h30 le 15 Décembre 2017 et avec la gendarmerie demain matin au siège de l’association. Pas de nouvelles de notre courrier au ministre de l’intérieur mais il était à Libourne quand le courrier a été réceptionné par son cabinet. Encore merci à notre député Florent Boudié d’avoir pu rendre cette rencontre possible.

 

 

 

 

 

 

President Beune

Présence du ministre de L’intérieur à Libourne

1

 

Le 17 Novembre 2017, en matinée Monsieur le Ministre de L’intérieur Gérard COLLOMB était présent dans les murs de la BASTIDE.

Après s’être rendu à la sous-préfecture – brigade de Gendarmerie puis Police municipale, il a emprunté l’esplanade François Miterrand puis la rue Gambetta pour aller à la rencontre des habitants et des commerçants.

Notre Président attendait cet instant afin de pouvoir obtenir la possibilité de saluer le Ministre au nom de l’association Voisisécur. Il a été aidé pour cela par le Député Florent BOUDIE qui connaît très bien les représentants de l’association. Celui-ci lui a proposé de se tenir à ses côtés et profitant de la fin d’une conversation avec une personnalité, a présenté Monsieur BEUNE comme étant le Président d’une association travaillant pour la protection des cambriolages et actes de délinquances mettant en avant la participation citoyenne. Monsieur Gérard COLLOMB s’est aussitôt lancé dans des félicitations et a expliqué pendant sa marche, l’engagement à la participation citoyenne à laquelle il tenait auprès de la police de proximité mise en oeuvre prochainement. Le Président a serré la main tendue de Monsieur le Ministre tout en lui faisant part du courrier adressé à son intention concernant l’engagement de Voisisécur à Libourne et en le remerciant pour sa venue.

Si cet échange a eu lieu entre notre Président d’association et le Ministre de l’intérieur, c’est uniquement grâce à Monsieur le Député FLORENT BOUDIE qui nous soutient depuis le début de sa nomination et que nous remercions très vivement. Nous ne pouvons en dire autant de la municipalité.

Pour clôturer ce résumé, nous transmettons la réponse directe émanant de Monsieur le Député concernant les effectifs de police et de gendarmerie sur le territoire Libournais qui, pour nous, doivent être augmentés d’une façon très visible. Sur notre demande, il nous répond en début de matinée comme suit: «  »…. le Préfet a retenu un temps d’échange avec une association ce qui ne laisse pas d’autres temps de rencontre, si ce n’est avec les élus locaux. Il fera part de toute façon de la question des effectifs …. » ». Il nous confirmera plus tard que cela a été énoncé par lui-même et d’autres autorités lors de la visite Ministérielle.

Conclusion: Si nous ne pouvons que de nous féliciter pour l’intéressement gouvernemental lié à la sécurité sur le territoire Libournais en ce qui nous concerne et principalement au sein de Voisisécur, nous n’avons pu que constater une visite Ministérielle effectuée sur un parcours bien défini et ultra protégé par les forces de l’ordre. Pour une fois, il n’y a jamais eu autant de Gendarmes et de police dans le centre-ville. Il faut dire que le jour de marché était le bienvenu au vu de la circulation piétonne rue Gambetta et que celle-ci avait été débarrassée au préalable de divers détritus et déjections canines. La balayeuse était passée par là !!!

Association VOISISECUR

Les voisins Vigilants font les comptes

http://www.sudouest.fr/2017/11/17/les-voisins-vigilants-font-les-comptes-3955729-2966.php

Réunion sortie ou pas de la ZSP ?

Le 14 novembre 2017 à 19H00 à la Maison des Associations, avait lieu l’audition de notre Président sur la question de la sortie ou du maintien de la zone de sécurité prioritaire ( Z S P ). Cette audition a déjà été exercée auprès de Messieurs le Sous – Préfet – Commandant de Compagnie de gendarmerie et Philippe BUISSON ( le 30 Novembre 2017 ).

Monsieur BIREAU président du CCPL a présenté rapidement l’objet de la saisine ainsi que les modalités d’application de son comité qui est composé de 35 membres dont le nombre était de 7 présents.

Le Président BEUNE Daniel a tout d’abord présenté l’association Voisisécur dans tout le sens large de son action et de son développement. A la suite, en premier lieu, Monsieur BIREAU a posé la question essentielle sur laquelle il se devait de diriger le débat, à savoir la Z S P. Etes – vous pour ou contre la sortie de la Z S P ?

Les dés étaient jetés et le Président de Voisisécur a ainsi été mis sur le  » Grill « . Il a tout d’abord longuement argumenter sur les biens-fondés de cette mesure mise en place par le Député Florent BOUDIE dans le courant de l’été 2013. Ceci, en rapport avec une certaine délinquance qui se ressentait très visiblement sur l’ensemble de l’arrondissement et notamment au sein de Libourne.Il a démontré la bonne utilité des renforts de Gendarmes mobiles accompagnés bien souvent de réservistes. Il s’est attaché à découper points par points le côté positif de cette mesure tout en démontrant l’aspect contraignant de ce dispositif sur l’emploi réel de ce renfort appelés DSI mais combien nécessaire. En passant par les effectifs de gendarmes territoriaux qui devraient nécessairement augmenter si tel le cas la Z S P n’existait plus ( chiffres et statistiques à l’appui ), l’occupation du terrain selon les secteurs les plus sensibles – les interpellations dont ces militaires ne peuvent suivre les enquêtes et enregistrements de plaintes ( charge accrue des gendarmes dans ce domaine ) «  » » » la Z S P et un moyen supplémentaire qui nous a été donné «  » » il faut continuer à garder cette force coûte que coûte . Il a également attiré l’attention de ses interlocuteurs sur la capacité de travail opérationnel à fournir par la Brigade de gendarmerie qui s’étend sur 8 communes Libourne compris.

Beaucoup de questions concernant l’association ont été posées, marquées par un rappel du Président BIREAU sur l’obligation de se centrer essentiellement sur la question de la Z S P. Mais le Président BEUNE Daniel a pu ressentir une grande curiosité de la part de tous sur ce qu’était vraiment notre association. Il ne s’est donc pas privé de répondre à toutes les questions et principalement sur:

– Les quartiers TEST qui ont fait leur preuve avec une demande à Monsieur le maire de passer en Mairie Vigilante ( explication demandée et fournie sur ce dispositif )

– Qui est Voisins Vigilants et par quel biais on adhère à l’association ?

-La relation avec les autorités ?

-Notre action et notre relation auprès de nos adhérents mais aussi des non adhérents au sein d’un même quartier.

-Au passage, le Président BEUNE Daniel a fait note de la diminution des cambriolages grâce à l’implantation des panneaux voisins vigilants dans les 3 quartiers TEST et de la première des préventions, à savoir l’autocollant apposé sur les boîtes aux lettres. Beaucoup d’autres questions ont été posées dont une est vraiment sortie du texte mais a fait l’objet d’un recadrage très rapide de la part de notre Président.

– Votre association dans le fond et la forme n’aurait-elle pas tendance à promouvoir des tendances allant vers l’extrême droite ?

-A cela, il y a eu une réponse très rapide en la matière:- Le Président BEUNE répond:– notre association est une association apolitique où tout le monde est le bienvenu. Malgré que, dès les débuts de la création nous avons été classé pour une certaine milice voulant rétablir l’ordre et la sécurité, il n’est nullement question de remplacer les forces de police et de gendarmerie. Le voisin vigilant veille mais ne surveille pas. Toute brebis galeuse voulant s’introduire dans notre association à des fins de récupérations personnelles ou commerciales en est exclu rapidement car nous en avons les moyens. Le Président BIREAU a très rapidement remis les choses à leur place, à l’adresse de tous ses membres dans un contexte poli mais autoritaire.

– Le Président BEUNE Daniel a fait état de sa rencontre prochaine avec le général de division ( Gendarmerie ) région Nouvelle-Aquitaine dont il espère obtenir un rendez-vous ou du moins se présenter en temps que Président d’association sur la sécurité et participation citoyenne. Sur un des problèmes d’insécurité d’ordre général, globalement et par avis partagés, il a été énoncé qu’il s’agit de nombreuses causes et phénomènes de société dont : la paupérisation de certains quartiers – le chômage – la réponse non réactive et non proportionnelle de la justice – le travail en amont de prévention -etc… un des membres ( retraité officier de la gendarmerie )a dit que la base du travail effectif de la gendarmerie se concrétisait par la recherche et l’obtention du renseignement. Il est donc d’accord sur le fait du rapprochement d’association telle que la nôtre pour  » collaborer  » avec les forces de police et de Gendarmerie.

– En conclusion: l’audition a eu une durée effective de 2H00. Elle a été très intéressante et nourricière en matière d’informations mais aussi de constats. Elle s’est déroulée dans un cadre très détendu mais constructif, tant dans l’écoute que la diversité de toutes les questions posées qui ont eu une réponse objective et satisfaisante pour ceux et celles qui les posaient. Le Président BEUNE Daniel a, à son tour, remercié tous les membres et Monsieur BIREAU en les invitant à la prochaine réunion de l’association en Janvier 2018.

Le Président BEUNE Daniel

Le Maire de Libourne semble être dans de bonnes dispositions.

cela tombe bien , voici le courrier qui lui est adressé ce jour … 😉

Buisson

Courrier adressé au Commandant Lofti Barbet.

Barbet

Réunion sous préfecture …

Gendarmes Libourne

 

Aujourd’hui à 9h30, nous avions rendez vous avec Monsieur Hamel-Francis Mekachera, sous – préfet de Libourne.
Malheureusement, nous n’avons pu que saluer brièvement ce dernier puisque une « obligation urgente » liée à ses fonctions,
l’empêchait de nous recevoir et il nous a proposé, soit de redéfinir un autre rendez vous ultérieurement ou que sa secrétaire Générale,
Madame Lacoste nous reçoive. Afin de ne pas gêner le bon fonctionnement des services de l’état et ainsi parer au plus pressé,
nous avons préféré accepter cet arrangement qui ne nous posait aucun problème.
Nous avons donc présenté notre association mais aussi fait quelques remarques sur la modification du nombre des forces de l’ordre depuis 2011.
En 2011, la police était représentée par 69 policiers pour 24394 Habitants, soit 1 policier pour 353 habitants.
En 2017, la gendarmerie est représentée par 47 gendarmes sur le papier et 18 renforts conséquents à la Zone de sécurité prioritaire.
Les 47 Gendarmes sont censés « protéger » 8 communes équivalent à 38000 habitants en 2014.
Sur les 47 gendarmes, 3 sont en détachement et concernant le renfort ZSP, les 8 gendarmes mobiles, depuis les attentats de 2013,
participent plus à l’opération sentinelle ou plus à encadrer les nombreuses manifestations françaises.
Concernant les 10 gendarmes du P.S.I.G., ils interviennent sur l’ensemble de l’arrondissement de Libourne soit environ
160 000 Habitants.
Au vue de l’ensemble de ces données, l’association Voisisécur considère que malgré la Z.S.P. seulement 49 gendarmes officient sur les
8 communes, dont seulement 32 pour Libourne soit 1 gendarme pour 775 Habitants.
Nous avons donc divisé les forces de l’ordre par 2,15 depuis 2011 alors que nous sommes censés être en zone de sécurité prioritaire.
On nous a signalé que la ville était toujours en Z.S.P. et qu’elle le restera.
D’autres doléances de notre part ont émaillées cette réunion qui s’est déroulée dans un esprit d’information et d’annotations.
En l’état, nous avons débattu sur l’extension des caméras de vidéosurveillance sur la périphérie de la ville –
l’exploitation du centre de visionnage en continu du moins en tenant compte des saisons et des horaires d’ouverture et de fermeture des
commerces – de l’inscription de la police municipale au dispositif voisins vigilants afin de recevoir nos alertes – du passage en Mairie vigilante
pour la ville de Libourne – d’une demande de révision de convention du protocole d’accord mairie -gendarmerie-police municipale allant dans
le sens d’une signalétique panneaux voisins vigilants à implanter aux entrées de la ville – d’une demande de participation de notre association
aux réunions du CISPD ( comité intercommunal sur la sécurité et prévention de la délinquance )- d’une demande de participation à la
concertation nationale sur la sûreté nationale lancée dernièrement par le ministre de l’intérieur. Toutes ces demandes, pour une certaine part,
vont faire l’objet d’un courrier adressé aux intéressés, principalement Monsieur le Maire.
Nous allons également prendre rendez-vous avec la chargée de mission pour la tranquillité publique afin de porter à sa connaissance les
doléances citées ci-dessus et dont elle est principalement en charge.
Le 14 Novembre 2017, à 19H00, le président BEUNE Daniel, est auditionné par le CSPD sur la question de la zone de sécurité prioritaire.
Le condensé de cette audition paraîtra sur le site de voisisécur.

Daniel Beune

Rapport réunion du 11 Novembre 2017.

IMG_4247 IMG_4249 IMG_4248

Le 11 Novembre 2017, à 15H00 salle des conférences de la Maison des
Associations.
L’association a effectué une réunion publique qui a rassemblé 84
adhérents (es). L’absence de quelques membres du bureau a été excusée et
le Président BEUNE Daniel a remercié l’ensemble de l’assistance qui
s’est déplacée en ce jour de commémoration. Le bureau a également
accueilli les nouveaux et les futurs adhérents.
L’ouverture de la réunion a débuté sur les dernières informations reçues
ou en cours, à savoir:
-La concertation nationale sur la sûreté nationale lancée par le
Ministre de l’intérieur. Un courrier à cet effet lui a été adressé afin
de porter à sa connaissance l’action de notre association ainsi que la
demande de participation à cette concertation. Nous informerons nos
adhérents du retour de ce courrier.
-Sur notre demande, le rendez-vous avec monsieur le Sous-Préfet le 14
Novembre 2017 à 9H30 afin de lui présenter notre association accompagné
de nos diverses doléances.
– Sur invitation du comité consultatif de prospection, l’audition du
Président concernant la Zone de Sécurité Prioritaire( Z-S-P ). Le
contenu de cette audition sera diffusé sur notre site ainsi qu’au
courant d’une prochaine réunion publique.
– La saisie de Monsieur le Député par SMS sur le sujet de la
concertation nationale. Sa réponse nous étant retournée positivement et
notée pour questionnement de sa part auprès de l’autorité destinataire
de notre demande.
– La participation du Président à une émission radio d’une durée de 1H00
sur le dispositif Voisins vigilants et aussi sur notre association. RVI
101.1 FM ( radio vallée de l’Isle ).
– Rendez-vous en cours avec le Lieutenant commandant la COB de COUTRAS.
Le dispositif et l’action de notre association intéresse le commandement. ( ceci est bon pour Voisisécur dans le cadre du développement du système Voisins vigilants dans le monde rural )
Nous avons présenté à la suite le module sur la protection contre les
cambriolages. Un petit débat avec questions-réponses
au sein de l’assemblée entre les adhérents et le bureau a eu lieu. Ce
genre de partage de la parole donnée est été très apprécié.
Cette réunion a vu 3 adhésions supplémentaires ce qui fait que nous
sommes passés à 407 familles à jour de cotisation.
Des adhérents ont proposé leur aide dans l’administratif et autres. Nous
ne pouvons que les en remercier en incitant tous ceux et celles qui
veulent en faire autant à se faire connaître auprès de notre secrétaire
Françoise LAGRENAUDIE.
Au nom du bureau, le Président a souhaité à tous et à toutes de bonnes
fêtes de fin d’année en donnant rendez-vous le 20 janvier 2018 à 15H00 à
la salle LE VERDET pour la 1ère réunion de l’année durant laquelle la
galette des rois est dégustée.
Merci à tous et à toutes pour l’engagement que vous prenez auprès de
l’association qui vous appartient. L’union fait notre force de sérieux
et de crédibilité pour tout ce que nous entreprenons.
Le Président et les membres du bureau.
Daniel Beune

Réunion du 11 Novembre 2017 à La maison des Associations

Capture d’écran 2017-11-02 à 21.08.40

Reunion 11 11 2017 15h00

L’association des voisins vigilants fait le plein.

http://www.sudouest.fr/2017/09/20/l-association-des-voisins-vigilants-fait-le-plein-3791508-2966.php

L’association Voisisécur, lancée il y a quatre ans, compte désormais 400 foyers adhérents dans la ville.

Assemblée Générale Voisisécur 2016 2017

IMG_3990

L’association Voisisecur a procédé à sa cinquième assemblée générale le 16 Septembre 2017 à la salle du Verdet de LIbourne.

Etaient conviés à cette réunion, Messieurs, le Député Florent Boudié, le Maire Philippe Buisson, les autorités civiles et militaires ainsi que les médias Locaux.

Lors ce cette réunion, le rapport financier et moral ont été exposé aux 150 adhérents Présent. Il faut retenir une année positive dans le sens de l’action qui a été menée pour l’année 2016 2017.

L’association Voisisecur demeurera très attentive sur le plan sécuritaire pour tout ce qui pourra contribuer à faire baisser avantageusement la délinquance sur le territoire local.

Le nombre d’adhérents à jour de cotisation pour l’année 2016 2017 était de 399 adhérents et nous avons effectué 4 réunions publiques – 2 réunions publiques en extérieur et nous avons été convié à une réunion sur Coutras. Nous avons fait une sortie en car en Charente pour visiter le musée du vin et un repas pour 136 personnes lors de l’assemblée générale.

Nous pouvons dire que nos relations avec les autorités civiles et militaires sont plutôt bonnes et que notre gendarmes référent fait bien remonter les informations recueillies mais nous ne pouvons malheureusement pas en dire autant de la police municipale.

Nous déplorons cependant un manque de contact de la part du Sous-Préfet alors que celui-ci avait annoncé dans la presse qu’il prendrait contact avec les responsables d’associations, la nôtre étant directement concernée par la sécurité des Libournais, nous sommes donc étonnés de ce manque de concertation.

D’après les gendarmes, les 3 quartiers tests voisins vigilants fonctionnent bien, le zonage des 5 quartiers pour recevoir les alertes des cambriolages semblent bien correspondre aux attentes.

Pour renforcer d’avantage le système voisins vigilants, il faudrait aussi que les autres communes avoisinantes adhèrent à ce système et que la Mairie de libourne adopte le système Mairie vigilante afin de mieux développer sur l’ensemble du territoire le système des alertes et préventions pour mieux se prémunir des cambriolages.

Nous félicitons Monsieur le Maire Philippe Buisson pour les mesures qu’il prend pour la protection des Libournais même si ces dernières arrivent quelques années en retard par rapport à nos propositions de Fin 2013.

Nous sommes évidemment contre la sortie de la Z.S.P. qui nous fera perdre le renfort de gendarmerie de 17 gendarmes pour les 8 communes avoisinantes, sauf si cette sortie était compensée par l’augmentation des effectifs de la brigade territoriale gérant ces 8 communes. il nous paraît logique et normal, au vu que 69 policiers géraient uniquement libourne en 2011, qu’en 2017, les 44 gendarmes qui gèrent les 8 communes dont LIbourne, aient un renfort au minimum de 10 militaires. Cette augmentation permettrait aux gendarmes de la brigades territoriale d’être mieux répartie entre les services concernant les tâches administratives et judiciaires puisque le renfort gendarmerie, qui fait bien son travail, se contente, comme la police municipale, d’arrêter les personnes et de les mener à la B.T de LIbourne qui se voit submergée par les enquêtes et procès verbaux.

Nous attendons l’installation des caméras de surveillance sur les grands axes traversant certains quartiers. On sollicite aussi l’exploitation des caméras de surveillance par le centre de visionnage à des horaires appropriés par rapport aux saisons.

Concernant notre demande d’installation de panneaux voisins vigilants pour le quartier Catusseau-Plince, cette demande est restée sans réponse .

Nous demandons l’installation des panneaux voisins vigilants aux entrées de la ville ainsi que l’installation de caméras de surveillance …

Nous remercions monsieur Thierry Marty en charge de la sécurité et prévention de la délinquance de la C.A.L.I. d’avoir participé à notre réunion.

Président Voisisécur: Daniel Beune

Réunion de Bureau Voisisecur + référents

Le 9 Juin 2017, le bureau Voisisécur s’est réuni avec les référents de quartiers à la maison des associations.
L’ordre du jour portait sur:
– La finalisation de la journée voyage du 24 JUIN 2017 en Saintongeais.
– L’arrêt de la date de la prochaine assemblée générale pour le 16 Septembre 2017 sur le site du Verdet si la salle est disponible. Il est prévu un repas champêtre dont l’organisation est en cours et qui se dirige plutôt sur des plats préparés façon traiteur.
– L’organisation de notre présence sur le stand Voisisécur lors du forum des associations le 9 Septembre 2017.
-L’étude d’une animation attrayante au bénéfice de nos adhérents lors d’assemblées ou réunions ( nous nous réservons le droit de surprise mais, en tous cas, il s’agira de consolider le lien de convivialité et de rapprochement qui fait partie intégrante de l’action Voisins Vigilants à laquelle nous nous attachons ).
– La participation d’un geste de soutien et de solidarité a été approuvé à l’unanimité à l’attention des familles qui perdraient un proche adhérent à l’association à condition que nous en soyons avertis et tout autant pour la composante du bureau y compris référents. Cela nous apparaît logique.
– A été approuvé et arrêté également le fait de lancer des alertes à des horaires non appropriés en la circonstance. Nous en reparlerons directement lors de la réunion publique de rentrée en deuxième semestre. Merci de ne pas dépasser 20h00 pour lancer des alertes et de téléphoner directement aux gendarmes en cas de doute.
-A été délibéré le fait d’intégrer l’annonce de réunions publiques exécutées à l’extérieur pour le compte de communes du Libournais. Ces annonces pourraient être rédigées sous l’égide de VOISINS VIGILANTS sur les journaux locaux. Nous devons prendre contact à cet effet avec le responsable du secteur AQUITAINE.
– Un temps a été accordé aux questions diverses et principalement réservé aux référents de quartiers. Nous avons pris bonne note des remarques ou suggestions prononcées qui feront l’objet de débats ultérieurs.
– Il est à rappeler que nous sommes toujours à la recherche de référents de quartiers et surtout sur les secteurs CONDAT et quartier NORD-BEAUSEJOUR. Vous pouvez prendre directement contact auprès de n’importe quel membre du bureau ou référent dans le cas non pas d’une candidature mais d’un volontariat. Vous serez les bienvenus ( es ).
– La réunion a été clôturée à 19H30 en nous donnant rendez-vous le 24 juin 2017 à la maison des associations.
Le Président.
Daniel Beune