Suite à l’article de Presse de Sud ouest

https://www.sudouest.fr/gironde/libourne/libourne-philippe-buisson-en-premiere-ligne-sur-le-theme-de-la-securite-6373663.php
Suite à l’article de Presse de Sud ouest concernant la sécurité et faisant intervenir le Sous prefet et le Maire de Libourne. l’association tient a préciser certains points:
 » L’Association VOISISECUR, par la voix de son président BEUNE Daniel, tient à s’insérer au débat qui actuellement met en avant les propositions de Philippe BUISSON , Maire de la ville de Libourne et aux constatations de Hamel -Francis MEKACHERA, Sous-Préfet. Ceci fait suite aux dernières parutions et commentaires consacrés à la sécurité et enjeux de développement du territoire Libournais. Si pour le premier nous sommes en accord sur certains points problématiques concernant la sécurité en centre ville et dans les zones périphériques de Libourne, nous restons interrogatifs quand Monsieur le Sous-Préfet parle de « véritable participation citoyenne à Libourne, dispositif signé par une vingtaine de communes sur le territoire et qui prévoit la mise en place de référents au sein des administrés, interlocuteurs privilégiés de la gendarmerie ou de la police municipale ».
Sur ces faits nous répondons : —A monsieur Philippe BUISSON qui lors de notre dernière Assemblée générale s’est exprimé face au public présent  » vous êtes déjà dans la participation citoyenne « . Il faisait alors référence aux actions que nous menons sur le terrain depuis 2013 année de création de Voisisécur. Nous disons : « NON » Monsieur le maire, car jusqu’à ce jour nous sommes uniquement une association entièrement autonome qui diffuse de l’information dont le but principal est de faire de la prévention et de l’entraide sociale. Nous rappelons que sous sommes joignables tous les jours pour tous les Adhérents.
Nous signalons que lors d’une réunion en sous-préfecture en Juillet 2019 dirigée par Monsieur le Sous-Préfet et à laquelle les membres du bureau de l’Association étaient conviés, il était justement question de trouver une solution pour la mise en place effective de cette fameuse participation citoyenne pour laquelle, la ville s’était portée candidate lors de la visite de l’ex-ministre de l’intérieur Gérard Colomb. Dès lors, nous avions été sollicités par Monsieur Le Maire, puis par le Lieutenant Colonel de Gendarmerie pour « entrer dans la participation citoyenne » et nous avions émis des réserves.
Nous avions demandé à connaître les chiffres de la délinquance concernant les années 2010 à aujourd’hui, Monsieur le Sous-Préfet nous a répondu que nous les aurions si nous acceptions de dissoudre l’Association Voisisécur et acceptions d’entrer dans la participation citoyenne.
Nous avions aussi évoqué le problème des « Référents sécurité de quartiers ». Quand on sait qu’il est difficile de contacter simplement un conseiller de quartier pour un litige ou un sujet sans gravité, comment feront les citoyens Libournais pour interpeller leur référent sécurité s’ils ne le connaissent pas. Comment fera celui-ci pour faire remonter les informations aux autorités si on ne peut pas communiquer avec lui ?
Il nous semble qu’à ce jour, la Police Municipale et la Gendarmerie ne communiquent pas vraiment entre elles.
Nous sommes pour la participation citoyenne ; nous attendons qu’elle soit mise en place et qu’elle fonctionne. Et seulement après, si elle est efficace l’Association Voisisécur pourra changer ses statuts ou être dissoute par les membres du bureau.
Pour terminer nous sommes en accord avec le projet de contrat de sécurité intégrée tel que l’a défini Philippe BUISSON ainsi que pour les réserves qu’il a émises, également approuvé par le Sous-Préfet tel qu’il est formulé à ce jour : Mr Le Maire signera à condition, que soit mis en place réellement dans la ville intra-muros une patrouille H. 24 de la Gendarmerie capable d’intervenir rapidement sur tout évènement dans la mesure de ses compétences. Comme il l’a fortement souligné, cela ne pourra se faire si cette patrouille se trouve à l’autre bout du territoire sur Izon ou Vayres. Ceci met donc bien en évidence le besoin de renforts d’effectifs en gendarmes opérationnels sur le terrain ou bien de revoir la copie du maillage de l’implantation des Brigades. Ne perdons pas de vue que le libournais est une région dont la population est en constante augmentation du fait de son attractivité tant sur le plan culturel qu’économique et de par sa situation géographique.

Le Président de l’Association Voisisécur
BEUNE Daniel. »

Le mot du Président.

Le Dimanche matin 3 octobre 2021 l’association a tenu son assemblée générale annuelle à la salle des Charruauds. 77 personnes composaient l’assemblée dont une avait laissé procuration à notre vice -Président Gilbert VERNEY.
Il y avait beaucoup à dire après cette interruption causée par la pandémie. Certes nous aurions pu être un peu plus nombreux: il y avait le mauvais temps – le ressentiment contenu du Coronavirus se cachant encore dans quelques recoins et peut-être le fait de ne pas proposer le repas convivial qui s’ensuit après la clôture de séance. Nous nous en excusons encore une fois mais d’autres projets de rassemblements sont dans les cartons et espérons-le réalisables pour des périodes beaucoup plus sereines et rassurantes.
Bref, le bureau conserve ses éléments tel que vous les connaissez, et la trésorerie est saine. Le rapport moral a évoqué certains points particuliers touchant de prés la sécurité et l’insécurité qui n’est pas seulement propre à Libourne comme l’a indiqué Philippe BUISSON qui était accompagné du chef de service de la Police Municipale. En fin de séance l’élu a répondu sur différents points exposés par le Président BEUNE Daniel. Entres autres: il nous informe qu’il est conscient du phénomène d’insécurité sur Libourne, qu’il a demandé au ministère de l’intérieur de faire de Libourne une ville d’expérimentation en matière de lutte pour la sécurité, d’où son acquiescement sur une proposition de création d’ un contrat de sécurité intégré à Libourne. Mention est faite qu’il acceptera ce contrat à condition que la GENDARMERIE puisse aligner 24/24 une patrouille véritablement dédiée à l’intervention sur la ville. Sur ce sujet, nous sommes en accord avec lui en reconnaissant que l’effectif Gendarmes BTA Libourne doit réellement correspondre aux besoins de la population très rapidement. Une annonce est également faite sur le positionnement de caméras de vidéosurveillance au VERCORS et là nous clamons URGENCE ! D’autre part il informe se pencher prochainement sur le problème des personnes âgées qui se retrouvent seules en position de désociabilisation. Il prévoit un dispositif d’aide financière pour l’équipement de la présence verte. En développant différents thèmes qui ont abondés et qui ont certainement mis quelques coups d’aiguillon dans les talons de la municipalité, nous apprenons que: dans un temps prochain le système de vidéosurveillance va devenir davantage performant pour se voir équiper d’agents dédiés à l’exploitation des écrans, voire une exploitation 24H/24H. Alors là, excusez-nous du peu Monsieur le Maire, enfin nous pouvons nous apercevoir que nos doléances se rapprochent concrètement de la réalité car nous semble -t’il, ce sujet vous a déjà été signifié lors des assemblées antérieures . Plus surprenant, l’édile a proposé de répondre directement aux questions des adhérents. A cet instant on ressent bien les maux ou les inquiétudes de ceux et de celles qui cherchent à obtenir des réponses à leurs questions. Le débat s’installe avec des réponses  » pragmatiques  » mot souvent répété par Monsieur BUISSON qui en tant que Maire  » ne peut pas tout faire  » mais entendre de tout « . En tous cas, le débat s’est déroulé dans un esprit calme et serein avec, rajoutons-le, quelques pointes d’humour imprévues. Le rire étant une bonne chose pour se décontracter les muscles ! Paraît-il ?
La réunion s’est donc terminée avec un apéritif dînatoire offert par l’association. Cela permet le mixage de nos adhérents qui, on le voit bien, prennent du plaisir à se retrouver et pour certains des liens de rapprochements qui se sont créés. Voilà une bonne journée !
A très bientôt et merci encore une fois à tous ceux et celles qui ont mis la main à la pâte pour l’organisation de cette assemblée générale.

Le Président.

ASSEMBLEE GENERALE DU 3 Octobre 2021

RAPPORT MORAL ET FINANCIER.
Regardons devant nous sans pour cela feindre d’ignorer les dégâts causés par la pandémie. Pour autant VOISISECUR s’associe auprès de ceux et celles qui ont été frappés plus ou moins gravement par le COVID et notre pensée continue à aller vers eux et leurs proches.
L’organisation de cette assemblée générale pour l’exercice 2020-2021 a enfin pu être possible après l’impossibilité de 2020 mais avec une restriction qui ne nous autorise l’apéritif mais pas suivi du repas habituel. Malgré tout, depuis un an et demi nous avons maintenu notre activité associative qui n’a pas empêché le bon fonctionnement de VOISISECUR. Bien au contraire puisqu’au plus fort du premier confinement nous avons participé (bureau – référents et adhérents) à la récupération de textiles et différentes fournitures permettant de confectionner des sur-blouses pour les hospitaliers et des masques. C’est ainsi que VOISISECUR a fourni 363 sur-blouses et 450 masques. Ce n’est pas pour autant que les problèmes de sécurité ont été mis de côté. Bien au contraire.
La sécurité est et doit rester une fonction régalienne. L’état n’agit pas seul, il agit en partenariat avec de nombreux acteurs, dont les collectivités territoriales. Les maires sont les premières autorités placées en ligne de front pour faire face aux phénomènes d’insécurité qui s’installent dans leur ville et leur commune de France. Parmi eux, nombreux sont ceux et celles qui tentent d’enrayer la délinquance et tout ce qui s’y rattache en essayant d’apporter des propositions et des solutions afin d’offrir un cadre de vie apaisé et tranquillisant à leurs administrés. Ce n’est pas facile, il faut bien le reconnaître. Pour les villes dotées d’une Police Municipale et de forces de Police ou de Gendarmerie ( ce qui est le cas pour LIBOURNE ), des moyens, du matériel, et des effectifs sont là bien présents afin d’enrayer et de faire diminuer ces phénomènes nationaux que sont les cambriolages, les tentatives qui en découlent, vols à la roulotte, atteintes physiques à la personne, vente et usage de stupéfiant, MNA ( mineurs non accompagnés) et depuis quelques temps squats de maisons ( particulièrement dans la ville où une bonne quarantaine est comptabilisée ). On peut entendre dire de plus en plus  » Mais dans quel monde vivons-nous ? « . En réponse, la municipalité a pris les problèmes en compte selon nos dernières sources de renseignements suivis d’effets d’annonces.
Pour entamer d’une manière critique, nous relaterons une fois supplémentaire le sujet de la participation Citoyenne
En 2017, Gérard COLLOMB a mis en place la PSQ ( Police de Sécurité du Quotidien) accolée à l’action participation citoyenne. Qu’en est-il de cette adhésion à Libourne en 2021 ? A ce jour nous ne pouvons que constater que le système adopté par la municipalité n’a jamais vu le jour afin de mettre en relief sa réelle efficacité. Ce que nous dénonçons ouvertement.
Donc, devant l’immobilisme des autorités, nous en sommes arrivés a adressé un courrier au Ministre de l’intérieur en dénonçant ce pavé dans la mare qui n’a eu aucune onde de choc positive et avérée sur le terrain. Pensez bien que nous n’avons reçu aucune réponse de la part du dit Ministère. Pour autant Monsieur le Ministre Gérald DARMANIN est bien venu à Libourne poser la première pierre de la future Compagnie de Gendarmerie. Nous ne pensons pas qu’il s’est contenté de compter les pieds de vignes sans avoir été au courant de la sécurité à Libourne et des moyens employés pour y lutter. Nous émettrons l’idée que le sujet de notre association a été légèrement abordé ou pas, ce qui serait dommage.
Un étonnement quand même qui laisse quelque peu interrogatif: peu de temps après cette visite, je me passerais d’affubler du mot « coïncidence », un reportage télévisé sur TF 1 était consacré sur le fonctionnement Voisins Vigilants des villes de CASSIS et ST MALO.
Dans le courrier adressé au Ministre de l’intérieur, nous demandions un audit sur les villes ayant adopté le système de la participation citoyenne. A la télévision on nous apprend qu’il y a 5 700 villes qui ont adopté ce système. Si on prend en compte qu’en 2019 la France comptabilisait 34 968 communes dans ses 101 départements, le chiffre de 5700 représente un très faible pourcentage. Reste à connaître réellement la mise en place effective ou pas du système choisi par les 5 700 élus. Là est la vraie question.
En effectuant une analyse rapide on peut donc s’apercevoir que:
1 / Le concept des voisins vigilants accolée au genre d’association que nous représentons est un bon concept, car en supplément, il offre des qualités d’aide et d’entraide – d’informations et de renseignements – de services et de solidarité que n’offre pas la participation citoyenne.
2/ Lors de la diffusion du reportage on ressent bien l’emprise de l’état sur le système instauré (le fameux mélange voisins vigilants – participation citoyenne dirigé par la gendarmerie locale). Sauf qu’il est bien mis en évidence qu’à CASSIS cela est bien accepté et qu’a St MALO l’esprit de délation sur le voisinage fait que ce système est rejeté.
A partir de ce constat, nous pouvons, nous VOISISECUR, nous targuer du chiffre important de nos adhérents,  » formatés  » à l’exercice de la communication et du renseignement de par nos réunions publiques et de notre réseau d’alertes quartier par quartier. N’en déplaise à ceux et à celles qui nous classeraient dans une catégorie de plaisantins, l’important étant le résultat de notre travail dont nous sommes fiers et qui est pour une large part supporté par nos adhérents.
Voilà en ce qui concerne la valeur de notre investissement personnel tout au long d’une année et pour une bonne part, sans cesse en nette amélioration depuis la création de VOISISECUR en Septembre 2013. Tout ceci nous amène sur différents volets de fonctionnement de VOISISECUR.
1 er VOLET………..LA COMMUNICATION AVEC LES AUTORITES
Tout ne peut faire l’objet de critiques ou de contestations en matière d’emplois et de moyens mis en place pour améliorer les conditions de sécurité. Il est fort de savoir reconnaître certaines avancées positives qui ont été instaurées ou mises en place à Libourne depuis que notre association existe. Par contre, il est très regrettable de ne pas avoir eu la possibilité d’obtenir les statistiques des atteintes aux biens depuis l’année 2011 (départ du commissariat de police) et ce jusqu’à ces dernières années. Cela nous aurait livré un baromètre très lisible en particulier sur l’état graduel des cambriolages. Très regrettable surtout lorsqu’il est possible de recevoir l’information demandée par la voie municipale. Bien que je sois resté en retrait des décisions prises majoritairement à l’intérieur de mon bureau, il n’en est pas moins que cela a entraîné un coût financier pour l’association qui a dû porter cette affaire devant le tribunal administratif pour tenter d’obtenir satisfaction. Aux dernières nouvelles l’affaire est toujours en cours.

2ème Volet…LES .DOLEANCES DE L’ASSOCIATION
Nous venons d’apprendre la création d’une brigade cynophile au sein de la police municipale. Nous ne pouvons que nous en féliciter, dans la mesure où nous avons soutenu par le passé les requêtes faites en ce sens . Comprenons qu’une Brigade est au demeurant un bien grand mot lorsqu’il s’agit seulement d’un chien avec un maître-chien, Policière de surcroît à part entière dans sa fonction d’origine. Je ne parle pas dans l’inconnu puisqu’à un moment donné de mon passé militaire je me suis trouvé confronté à fréquenter de très près toutes les qualités de l’animal en question. Il est donc compréhensible que le chien soit un élément de recherches – d’intimidation – de protection – de dispersion – de défense et d’interpellation. Il pourra de ce fait être utilisé en matière de renfort en cas d’urgence ou de contrôles bien ciblés, surtout de nuit. Monsieur le Maire, c’est donc une doléance qui se voit ainsi satisfaite et nous souhaitons la bienvenue à cette nouvelle brigade cynophile en espérant qu’elle fera des petits…. Par contre, nous ne partageons pas l’idée du ticket économique que représente l’emploi de l’animal au niveau du budget municipal. Quelques croquettes et quelques remèdes anti –puce, voir quelques frais vétérinaire, ne sont pas à nos yeux les frais essentiels pour l’emploi du chien. Pour exemple, en ce qui concerne son transport pour les interventions, nous ne pensons pas qu’il sera transporté dans une cagette derrière une bicyclette car il faudra certainement un véhicule adapté. Il lui faudra des entraînements adaptés en situation provoquée avec du personnel également adapté, des moyens et des outils efficaces en matière de recherches stupéfiants car un chien spécialisé dans une catégorie ne peut être employé pour d’autres, bien spécifiques elles aussi. Passons outre la critique et félicitons plutôt certaines avancées sécuritaires car c’est déjà bien de voir différemment en s’adaptant peu à peu à la montée rapide de la délinquance.
Ainsi nous avons appris l’engagement du Maire dans des conventions visant à améliorer la réponse pénale en allégeant les procédures et en raccourcissant les délais.
– Convention de mise en œuvre de la transaction pénale municipale en partenariat avec la gendarmerie et le Parquet judiciaire de Libourne
– Convention de mise en œuvre du travail non rémunéré entre le parquet du Tribunal de Libourne et la commune de Libourne.
– Protocole de prise en charge par la Ville de Libourne de la mise en fourrière et du gardiennage des véhicules utilisés pour commettre des infractions.
Face à la délinquance, il faut une vrai réponse pénale , or l’engorgement de la Justice et des Tribunaux aboutit malheureusement à ce que trop souvent aucune sanction ne vienne frapper le délinquant.
Nous espérons que ces conventions seront suivies d’effets et qu’un bilan sera fait dans quelque temps et présenté aux libournais .
On peut se poser la question du  » Jusqu’où va t-on aller ? ». Il ne faut pas non plus sombrer dans la phobie mais nous pouvons nous apercevoir que l’insécurité n’est pas qu’une matière stationnaire et qu’elle évolue et continuera d’évoluer sous diverses formes au fil du temps. Nous avons pour preuve à ce jour l’utilisation de maisons squattées, ce qui draine une circulation d’individus pour le moins assez douteuse et suspicieuse et qui peut être également dangereuse pour l’environnement et pour les habitants eux-mêmes.
Création d’un Groupe de Traitement de La Délinquance ( GLTD ). Le principe est certainement discutable dans la forme et le fond. Evoquer des cas particuliers, sous le sceau de la confidentialité…..pourquoi pas ! on nomme les problèmes, on nomme les gens…c’est très opérationnel ! pourquoi pas ! Sauf que: les problèmes sont connus et que quand il y en a des nouveaux cela est rapporté. En quelque sorte, la proposition de création de ce groupe est une formule hybride de ce que nous exerçons au sein de notre association mais pour les autorités une manière officielle et reconnue. Ce que nous ne sommes pas. D’autre part, encore des gens qu’il va falloir convaincre de s’investir sur leur temps de disponible… des réunions à planifier ou quelque peu éphémères….pour un résultat dont on ne connait pas l’impact réel. A ce sujet, nous aimerions bien connaître le bilan des  » Rappels à l’ordre du Maire « .
Toutes études, tous projets et toutes propositions peuvent entrevoir des solutions de mises en pratiques. Nous ne cesserons de prôner l’incitation à candidature des habitants de quartiers au sein desquels sont nommés des conseillers de quartier. Il est à penser qu’il faudrait responsabiliser d’une manière assez sérieuse et importante des référents sécurité qui feraient l’interface entre habitants- élus et forces de l’ordre. Des référents qui ne feraient pas que s’honorer du titre de la fonction attribuée mais des référents actifs à l’intérieur de leur quartier de vie. Dès lors LA PARTICIPATION CITOYENNE DEVIENDRAIT BIEN REEELLE EST EFFECTIVE avec une prise en main de services municipaux qui y seraient reliés. Ceci a déjà fait l’objet d’un projet qui a été discuté et adopté au cours d’une réunion en sous-préfecture en 2019 mais demeurée sans suite depuis.
A condition bien sûr d’avoir de « vrais conseillers de quartiers » avec lesquels les Libournais puissent communiquer aisément. A ce jour ce n’est pas le cas , ils ne divulguent pas facilement leurs coordonnées téléphoniques. Certains apparemment n’ont pas activé leur adresse mail dédiée à cette fonction.
Il nous semblerait logique que l’Association Voisisécur ait la liste des conseillers des 5 Quartiers avec leurs coordonnées.
Tous les Adhérents de Voisisécur peuvent joindre tous les jours un de membres du bureau ou un référent.
Dans la continuité de nos doléances, nous insisterons sur le fait que nous demandons, de nouveau, à ce que les services de Police Municipale reçoivent nos alertes sur leur téléphonie et outil informatique. Ce qui éviterait le relais intermédiaire adhérents – référents Voisisécur- Police Municipale. Ce sujet a été abordé avec Julie DUMONT, maire adjointe lors de son passage à notre stand au Forum des associations.
Concernant l’incendie qui a eu lieu au Verdet à 23h30 vendredi 24/09, nous remercions en premier lieu, les pompiers pour leur intervention rapide et efficace qui eu comme résultat d’éviter le pire et nous remercions également la gendarmerie et la police municipale pour avoir identifié l’auteur des faits, déjà connu par les services de police. Cependant, nous nous inquiétons aussi de la présence régulière depuis quelques temps, d’une dizaine d’individus âgés de plus de 18 ans, n’habitant pas au Verdet ou au Vercors et zonant dans le parc pour enfant du Verdet et tout autour. Nous avons trouvé et récupéré des sachets plastiques de conditionnement le lendemain sur ce lieu, puis le jour d’après dans une haie derrière le banc face au parc. Un arrêté serait peut-être nécessaire pour interdire ce parc aux personnes n’ayant pas d’enfants en bas âge et installer une caméra pour dissuader le regroupement de personnes. Le banc qui leur sert de quartier général situé devant le parc sur le chemin piétonnier pourrait-il être enlevé et le parc fermé le soir provisoirement (vol du portable d’une maman assise sur le banc avec sa petite fille )?
En espérant toutefois que la municipalité prendra toutes les dispositions nécessaires en matière d’évolution positive et durable pour lutter contre l’insécurité, ce qui clos le chapitre de notre rapport moral.
ADHESIONS
Elles sont sans cesse en augmentation. Notamment, le Forum des associations nous permet d’enregistrer de nouveaux adhérents. En 2020 2021, nous etions (448) familles adhérentes. Une moyenne globale de 600 familles qui reçoivent nos alertes dont 120 familles inscrites sur le site Voisins vigilants mais non adhérentes. En ce qui concerne les personnes qui constituent la densité importante d’adhésion, une bonne partie provient des quartiers Nord. Il faut bien préciser que l’ensemble des adhérents affectionnent particulièrement l’autonomie et l’indépendance de l’association face aux autorités civiles et militaires. Un bon point est donné à la Police Municipale qui réceptionne nos appels au vu de leurs horaires adaptés. En découle des interventions de leur part qui pour quelques-unes avec l’appui de Monsieur le Maire, donne de bons résultats. Preuve que nous pouvons être utiles.

 

 

Rapport Financier 2021-09-28 à 16.02.54 Synthése 2021-09-28 à 16.05.06

Incendie Verdet, Vercors.

Hier soir Vers 23h30 au Verdet, il y a eu un incendie de Haie. Cette haie se situait à environ 3 mètres d’une habitation, quand on voit l’état du récupérateur d’eau, on se rend bien compte que l’on a frolé la catastrophe. Des jeunes gens ont été aperçu avant l’incendie et ils ont fui avant l’arrivée des pompiers. Quand on regarde l’état des lieux jouxtant en plus un parc pour enfant avec divers détritus et la présence de plusieurs petits sacs plastiques, on se pose la question de savoir ce qui se passe vraiment dans ce parc normalement dédié aux très jeunes enfants. Les riverains constatent depuis quelque temps un regroupement de jeunes adultes dans ce parc et ses alentours. Nous avons dénoncer a plusieurs reprises des faits graves qui se passent autour du Vercors et on nous a toujours rétorqué que l’on ne pouvait rien faire tant qu’il n’y pas de faits établis, Nous espérons que notre Maire Philippe Buisson prendra contact avec les nouveaux propriétaires qui y habitent depuis le mois de Fevrier 2021 afin de trouver une solution rapide afin que cela ne se reprosuise plus ici et/ou ailleurs.

 

 

IMG_2050 IMG_2051 IMG_2052 IMG_2053 IMG_2054 IMG_2055 IMG_2056 IMG_2057 IMG_2058 IMG_2059

Assemblée Générale le 3 Octobre 2021.

Madame, Monsieur,

L’Assemblée Générale de l’Association Voisisécur aura lieu dimanche 03/10/21 à la salle des Charruauds (quartier Nord).

A partir de 10H nous recevrons les Libournais désireux de renseignements et, ou qui voudront s’exprimer individuellement sur des problèmes
de sécurité dans notre ville. Nous accueillerons également les personnes qui souhaiteront adhérer à Voisisécur et bien sûr tous nos Adhérents qui voudront bien renouveler leur adhésion (10€ par foyer).

Puis à 11H la réunion commencera. Mr Le Maire devrait être parmi nous.

Un repas était programmé, mais nous avons dû l’annuler à la demande de notre municipalité. Puis nous avons eu le feu vert trop récemment et il est maintenant trop tard pour se lancer dans une telle organisation.

Nous sommes désolés de décevoir toutes les personnes qui espéraient ce repas et ce moment convivial.
Finalement, nous avons prévu un apéritif amélioré gratuit pour tous les Adhérents afin de clôturer cette rencontre.

Nous devrons tous respecter les consignes sanitaires (gel et masque) et chacun devra être muni de son pass sanitaire et d’un pièce d’identité.

Dans l’attente de vous retrouver.

Recevez Madame, Monsieur nos sincères salutations.

Les Membres du Bureau de l’Association Voisisécur
T. 06 51 36 60 42

Cordialement.

Association Voisisécur.

Sortie Associative

Le 16 septembre 2021, l’autocar GERARDIN a embarqué à Libourne la soixantaine d’adhérents (es) à destination de DURAS pour visiter la Maison GINGUET, la chocolaterie artisanale de la localité. Après le café et les viennoiseries pris au grand air sur le parking de cet établissement la responsable, Madame LATRILLE, nous a accueilli avec ses collaboratrices ainsi que la fille de la descendance GUINGUET. Le long du parcours mettant en relief la confection sous différentes formes du produit de base essentiel qui est le CHOCOLAT ce n’a été que senteurs et découvertes de ce produit fascinant, dans toute sa matière représentée du début de la cueillette des cabosses jusqu’à l’élaboration et le façonnage principalement orchestré par une cinquantaine d’employé (es) en période creuse et près de 90 à l’approche des fêtes.
Dégustation et délectation partagée et même sublimée par tout le groupe lorsqu’on nous a proposé à chaque étage du parcours le choix de forme, de goût et de saveur pour les gammes de conception de Monsieur Chocolat.
La visite s’est terminée par un petit film retraçant les origines du produit et la création-évolution de la maison GUINGUET. Nous sommes donc passé à l’étape finale qui était la boutique ! Et là, nous en sommes tous ressortis avec les bras bien chargés de produits diversifiés en chocolateries.
Merci à la maison GUINGUET et à tous ses employés pour cette très belle matinée riche en découverte mais très excitante pour nos papilles.
A midi, nous nous sommes retrouvés attablés au restaurant L’étape Gasconne à Allemans sur Dropt. Un repas, je ne vous dis pas…..! très délicieux tant dans la présentation des assiettes bien remplies que sa diversité pour le choix du plat principal et les desserts. Nous avons reçu que des félicitations pour la retenue de ce lieu de restauration. Un service irréprochable avec serveuses et serveur très compétents, agréables et disponibles. Au dessert on a même pu souhaiter l’anniversaire à notre trésorière Claude REY pour un certain nombre de ses printemps ! A 15H00, tous ce sont ceux levés de table avec l’estomac bien rempli ! BRAVO et MERCI à Monsieur AJAS propriétaire et restaurateur de L’étape Gasconne !
Nous sommes donc partis à pied dans les petites ruelles de ce charmant village où Françoise (conteuse de pays) nous a conté l’histoire de son village natal photos anciennes à l’appui. Ainsi on est passé de la visite de l’église à la halle, à différentes maisons célèbres et anciennes, jusqu’au DROPT sous l’ancien pont où fonctionnait jadis un moulin à farine et naviguaient les Gabarres au passage d’une écluse. La visite s’est terminée par un arrêt devant un grand pigeonnier (édifice privé et très bien restauré).
Nous avons pris le chemin du retour avec un arrêt à quelques kilomètres au village de MONTETON. Magnifique point de vue sur la vallée du DROPT depuis l’ancienne halle de ce tout petit village dont une des rues porte le nom bizarre de Courte oreille. Le Président a raconté l’histoire du pays et une anecdote mignarde du village. Nous nous sommes retrouvés sous les arbres de la petite place pour prendre des boissons rafraîchissantes et offertes par l’association. Petits instants où nous avons vu encore une nouvelle fois les adhérents (es) former de petits groupes éparpillés et discuter joyeusement entre eux. Là est aussi la réussite de cette très belle journée: le contact, la discussion, la joie de partager. Ce qui amène à rompre l’isolement pour certains et qui est une chose essentielle que de pouvoir s’évader ne serait-ce qu’une journée et d’en profiter au maximum.
Bravo à vous et un grand merci de nous livrer ce plaisir que de vous voir satisfaits et comblés. Pour les membres du bureau et les référents, c’est une forme de remerciement que nous apprécions très largement car il n’est pas facile d’organiser ce genre de journée.
Nous nous appliquerons de faire aussi bien à l’avenir.
A très bientôt
Toute l’équipe Voisisecur.

 

1609 (1) 1609 (9) 1609 (13) 1609 (20) 1609 (24) DSCN6560 IMG_2018 IMG_2019 IMG_2029 IMG_2031 IMG_2038 2 IMG_2038 IMG_2040 IMG_2042

Forum des associations Septembre 2021.

IMG_1975 IMG_1972

 

 

Le Samedi 4 Septembre 2021 nous avons tenu le stand VOISISECUR sur L’esplanade François Mitterrand à l’occasion du Forum des associations.
L’association a été représentée par l’ensemble du bureau durant cette journée magnifiquement chaude et ensoleillée.
De nombreux adhérents sont venus nous rendre visite et ainsi s’acquitter de leur cotisation 2021-2022.
29 adhérents ont donc renouvelé leur adhésion et nous avons enregistré 7 nouveaux adhérents.
Nous avons reçu Monsieur Philippe BUISSON au cours de sa visite sur le site et nous avons eu aussi un contact très prolongé avec Julie DUMONT adjointe déléguée aux quartiers, démocratie participative, budgets participatifs et dialogue citoyen.
Le Président BEUNE Daniel a donc mis à profit cette rencontre pour exprimer certains souhaits et projets qui pourraient être mis en place par la municipalité avec la collaboration de l’association. Par ailleurs, il a abordé avec l’élue le système  » Participation Citoyenne  » présent sur le papier mais inexistant sur le terrain. Cheval de bataille dont il clame haut et fort l’inutilité de la prise de participation à ce concept par la municipalité proposé à l’époque par le Ministre de l’intérieur Gérard Collomb en visite officielle à LIBOURNE.
Ceci-dit, l’association reste ouverte à toutes propositions qui seront mises en avant pour les problèmes de sécurité sur la ville de LIBOURNE. Jusqu’à maintenant beaucoup de promesses, beaucoup de félicitations sur nos actions mais pas grand-chose de réellement concret sur l’appel à participer à l’élaboration collective qui concerne la sécurité et la tranquillité des quartiers et de ses habitants. Nous ne sommes point des hurluberlus et autres personnes de ce genre mais seulement des bénévoles volontaires bien conscients de l’utilité des services que peut rendre l’association Voisisécur en matière de prévention – d’information – protection, mais aussi d’esprit d’aide et de solidarité auprès de ceux et de celles qui viennent nous rejoindre. Le nombre d’adhésions que nous comptabilisons à ce jour en est la preuve flagrante.
De fait, le forum des associations est une manifestation publique qui attire beaucoup de monde et qui est très utile en matière de communication directe.
Nous informons nos adhérents que notre prochaine assemblée générale se tiendra le 3 Octobre 2021 à la salle Les Charruauds à partir de 11H00. Pour l’heure, nous n’avons pas encore arrêté l’ambition du suivi d’un repas ou d’un apéritif dînatoire. Nous en aviserons nos adhérents dans les meilleurs délais.
Afin de conclure, il est fait de la part de l’ensemble du bureau un grand remerciement pour votre attachement à Voisisécur en espérant vous retrouver le plus vite possible dans d’excellentes conditions.
Cordialement.
Le Présidente et son bureau.

Forum des associations sur Libourne.

L’Association Voisisécur participera demain samedi 4 septembre au Festival des Associations de notre commune à partir de 10h.
Le stand se situera Esplanade F. Mitterrand.

Vous pourrez renouveler vos adhésions annuelles (10€) et prendre un autocollant si besoin.
Les Membres du Bureau accueilleront aussi toutes les personnes désireuses de renseignements ou qui souhaitent adhérer à Voisisécur.

Cordialement
Les Membres du Bureau de l’Association Voisisécur / T. 06 51 36 60 42

Sortie association du Jeudi 16 Septembre 2021

Votre Association Voisisécur a le plaisir de vous convier à une sortie en bus dans le cadre de son programme annuel.
Ce voyage se déroulera jeudi 16/09/2021. Nous prendrons la direction de Duras et visiterons la chocolaterie Guinguet (y compris dégustation pour les gourmands).
Puis nous irons déjeuner à l’Etape Gasconne à Allemans sur Dropt pour un très bon repas ( 1 choix pour les entrées, 3 choix pour les plats et pour les desserts, voir menu en pièce jointe.).
Ensuite nous ferons une petite halte au village médiéval de Monteton.
Au vu des obligations gouvernementales actuelles concernant la COVID-19, les participants devront être munis d’un pass sanitaire (soit présenter une preuve de votre vaccination ou le résultat de votre test RT-PCR négatif de moins de 48h (nous donner une copie de votre QR-code papier), ou pour les personnes guéries du covid, d’un test RT-PCR positif attestant du rétablissement du Covid, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois. Si nous exprimons le fait de faire état des conditions sanitaires ou de certaines restrictions voire obligations, c’est tout simplement afin de rassurer l’ensemble des participants à ce voyage et aussi de ne pas être pris au dépourvu au cas où il nous serait demandé les preuves officielles de tests ou de vaccins ( chocolaterie – restaurant ). D’autant, çà déresponsabilise d’une certaine façon et çà nous accrédite du sérieux de l’organisation. En même temps nous nous devons de ne pas occulter les recommandations qui sont faites sur le plan national. Cela serait vraiment dommage de ne pas pouvoir profiter d’une si belle journée uniquement par le fait de ne pas avoir été informé ou avertit. Je pense qu’il faut être prudent et savoir prévoir. Lors de l’organisation de l’assemblée générale il faudra procéder de même.
L’Association prend à sa charge le prix du transport, le café et viennoiseries pour le petit déjeuner ainsi que les boissons fraîches.
Le prix pour chaque participant est de 34€ par chèque ou en espèces et devra être réglé à la réservation avec une copie de leur papier de vaccination. (les différents tests de moins de 48 heures devront être présentés le jour du départ en bus.
Dès à présent, si vous le souhaitez, vous pouvez téléphoner au 06 51 36 60 42 ou bien contacter un membre du bureau.
Comme d’habitude, nous aurons besoin d’un nom et n°de tél d’une personne à prévenir en cas de besoin et du n° d’immatriculation de votre véhicule si celui-ci doit rester sur le parking du C. C. Carrefour qui sera le lieu de départ.
Si toutefois, nous étions contraints pour des raisons sanitaires d’annuler cette sortie, les règlements chèques et espèces vous seraient aussitôt restitués.
D’autres précisions vous serons données dont l’heure de départ, un peu plus tard.
Cordialement.
Association Voisisecur.

 

Sortie Jeudi 16 Septembre menu association

Courrier au Maire concernant les Squats à Libourne.

Courrier Maire Libourne Juin 2021(1)

Réunion avec la conciergerie

Courrier Réunion Marie ZIGONI final 2

Recrudescence des cambriolages sur Libourne.

Courrier Cambriolages(1)

Liste non exhaustive des cambriolage 2020 de Libourne

Voici la liste non exhaustive des cambriolages de 2020 que nos adhérents ont bien voulu nous rapporter sur les cinq quartiers de Libourne et cela malgré le confinement et le couvre feu.

 

 

 


Quartier Est année 2020 Quartier Nord année 2020 Quartier Nord Est Quartier Sud et Centre

Résumé activité Année 2020 malgré la Covid19.

Janvier 2020 :————— Assemblée Générale Extraordinaire de l’association le 19 janvier 2020 . Validation des modifications des articles 13 et 14 des statuts concernant la composition et la compétence du bureau
Février 2020 :————— Réunion des candidats aux prochaines élections municipales le 28 févier 2020 dans la salle du Verdet pour présenter leurs programmes en matière de sécurité à Libourne.
Mars 2020 ———————COVID 19
Avril et Mai 2020 :————- Fabrication de 370 sur blouses pour le personnel de l’hôpital de Libourne.
Mai 2020 :———————– Fabrication de 350 masques pour les Adhérents de Voisisécur.
Juin 2020 :———————- Don de 500€ à l’Association Troubadours qui œuvre notamment pour le bien des enfants sur le plan culturel et musical à Libourne.
Septembre 2020————- Participation au FORUM des ASSOCIATIONS
Octobre 2020—————– Distribution des formulaires papiers aux adhérents pour l’ Assemblée générale,- collecte des adhésions, et distribution des chocolats.
————————————Réunion avec le Député Florent BOUDIE à sa permanence de EYNESSE suite au dossier sur l’accessibilité du bâtiment de la gendarmerie de Libourne .
————————————-RDV avec le Maire de Libourne pour Mme ROUGLAN suite à courrier demeuré sans réponse.
Novembre 2020 ————– courrier au proviseur du lycée Jean Monnet avec nouveau RDV devant les parties de clôture endommagée le 3.12.2020. Le Proviseur a été invité à y être présent sur le courrier de Mme ROUGLAN ( rédigé par la secrétaire voisisécur )
————————————–Interpellation du maire par courrier sur la participation de Libourne aux villes tests alliance Police-et police municipales. Retour du maire sur réseaux sociaux: il va écrire au ministère de l’intérieur pour être ville candidate.
————————————–Insécurité au magasin PROXI de la rue de la Marne ( soutien de l’association à la patronne du PROXI et aux commerçants du quartier, rédaction d’une pétition – Lettre courriel adressée au maire et à M. ARCARAZ, au Député et aux conseillers d’opposition, RDV avec le Maire ).
————————————–Un conseiller d’opposition interpelle Monsieur le Maire sur les problèmes que rencontre le magasin PROXI. Comme les 3 conseillers d’opposition sont aussi adhérents à l’association, l’information leur est également livrée par le système d’alerte qu’ils reçoivent.
————————————- Le quartier NORD-EST est très impacté par les vols – cambriolages et tentatives de cambriolages. 4 individus sont interpellés par la gendarmerie. Le système de vigilance est bien rôdé même par les non – adhérents – les voisins des lieux visités signalent aux forces de l’ordre ce qu’ils voient et entendent afin d’intervenir.
Décembre 2020 ————– Une proposition accolée à voisins vigilants et solidaires nous est envoyée afin de participer à l’élaboration d’un tournage documentaire de 60 minutes pour Grand Reportage TF1 ( en cours…se fera…se fera pas ? ). On vous tiendra au courant.
————————————-Sachets de chocolats restant : JEAN-PASCAL BALESTER propose un don. Le 23 décembre 2020 le président a accompagné Jean-pascal BALESTER pour remettre 18 pochettes de chocolats à Madame MERCIER (responsable du centre parentale accolé à La Miséricorde de St JEAN à Libourne ). Don très apprécié ! qui sera distribué à la bonne dizaines de parents en difficultés .

 

 

foyer de la misericorde

Concernant le magasin Proxi de Libourne

Le 10 décembre 2020, nous avons assuré un rendez-vous avec Monsieur le Maire de Libourne, Philippe BUISSON à son cabinet. Nous avons, en effet, accompagné la propriétaire du magasin PROXI et le propriétaire des établissements LOUIT, exerçant rue de La Marne, près de l’hôpital Robert BOULIN. Le chef de la police municipale de Libourne participait également à l’entrevue
L’association VOISISECUR était représentée par son président Daniel BEUNE accompagné de Maryse THOMAS secrétaire adjointe qui est aussi une habitante du quartier. Celle-ci est intervenue en soutien du magasin PROXI suite à une énième agression sur une vendeuse du magasin. L’insécurité qui règne aux abords des commerces du secteur est provoquée par des individus semant le trouble par de nombreux tapages diurnes sur fond d’insultes, d’injures, d’invectives, de gestes violents pouvant aller jusqu’aux agressions physiques. Ces fauteurs de troubles sont connus et ciblés mais ils jettent la peur et la panique sur les passants, les riverains et les usagers des quelques commerces qui exercent en ce lieu.
M. le Maire a indiqué, en préambule avoir été informé des faits précités et suivre l’évolution de la situation avec le chef de la police municipale. Il a écouté avec attention les précisions apportées par les gérants des magasins sur les désordres qu’ils subissent au quotidien. Il prend la situation très au sérieux, et, s’agissant des mesures de prévention, déclare qu’une caméra de vidéosurveillance est en voie d’installation aux abords du rond-point de l’entrée de l’hôpital, qui, de fait, englobe un angle de vue sur la Rue de La Marne. A cet effet les commerces vont bénéficier de cette surveillance.
D’autre part, des patrouilles de gendarmerie seront exercées sur le secteur de ce quartier ainsi que celles de la Police Municipale qui prendra directement contact avec le magasin PROXI. Ceci afin de marquer de leur présence physique et éventuellement d’interpeller certains individus en même temps. Le but étant d’occuper le terrain afin de recréer un climat de confiance mais aussi de dissuader les fauteurs de troubles.
La Directrice du LIEN va recevoir un courrier de Monsieur le maire afin de la sensibiliser sur les comportements et agissements de certains des pensionnaires qui sèment le trouble et perturbent la sérénité des riverains notamment rue des Bordes et rue de La marne.
Les requérants de ce rendez-vous ont été verbalement invités à ne pas hésiter à avertir les forces de l’ordre, notamment la police municipale, et à porter plainte. Monsieur BUISSON a bien insisté sur ce fait en informant notamment la propriétaire de l’épicerie PROXI qu’elle n’hésite pas à prendre directement contact avec lui.
Cette entrevue s’est déroulée dans un esprit d’apaisement mais aussi de recherches de solutions concrètes et rapides. Le tout dans un climat convivial qui nous a très satisfaits.
La pétition des riverains de la rue de la Marne, qui a recueilli 220 signatures, a été remise à M. le Maire à la fin de l’entretien.

Les membres du bureau de l’Association Voisisécur.

Gestion d’un problème par l’association Voisisécur.

Le 30/09/20 Mme Rouglan Adhérente à notre Association, a constaté que son mur de clôture jouxtant le parking du Lycée Jean Monnet était très endommagé.
Ce sont des élèves du Lycée Jean Monnet qui ont commis ces dégradations. Depuis de nombreuses années cette personne subit toutes sortes de désagréments.
Les gendarmes sont venus constater les dégâts, et cette personne à mobilité réduite a dû se déplacer à la gendarmerie afin de déposer plainte.
Cette dame a aussitôt informé l’Association Voisisécur de ces problèmes.
Elle a adressé un courrier le 05/10/20 au proviseur du Lycée concerné. Elle n’a pas eu de réponse.
De notre côté, le même jour nous avons envoyé un courriel à Mr le Maire afin de lui relater les faits, nous n’avons pas reçu de réponse.
R. V. pris par Mme Rouglan pour le 25/11/20 avec Mr le Maire dans son cabinet. Françoise Lagrenaudie notre secrétaire, l’a accompagnée. Lors de cette rencontre, Mr Buisson a proposé de se rendre sur les lieux le 02/12/20 à 17h.
Mme Rouglan a de ce fait, adressé un second courrier au proviseur afin de l’informer de la venue prochaine de Mr Le Maire, en l’invitant à se rendre sur les lieux ce jour là. Ce deuxième courrier est resté sans réponse.
Le 02/12/2020, le maire Philippe BUISSON accompagné du chef de la police municipale et d’un de ses collègues policiers, se sont rendus chez Madame ROUGLAN à 17h00 à son domicile. Le président de l’association BEUNE Daniel et la secrétaire Françoise LAGRENAUDIE étaient également présents. Nous nous sommes donc rendus au fond du jardin de cette dame. Nous avons vu que la partie du mur de clôture endommagée a été reconstruite en dur par des parpaings jusqu’à hauteur d’homme ( montant de la facture : 1 062,95€ mais aucun remboursement de la part de son assurance ). Dans ce coin de jardin la végétation est dense mais bien entretenue.
Force est de constater une fréquentation de type humaine en ce lieu. En effet des détritus jonchent le sol ( papier gras, gobelets en cartons, canettes alu, emballages de friandises et même un petit coussin rectangulaire ! ). On ne peut que supposer que ce sont de jeunes individus qui s’invitent en cachette sur le terrain de la propriétaire qui signalons-le est âgée, vit seule et se déplace avec l’aide d’une canne à main. Il est aussi à supposer que l’intrusion se fait en escaladant principalement le mur. D’autre part et ce qui pourrait être et devenir un acte lourd de conséquences gravissime et dangereux ; nous avons constaté un écrasement du grillage qui prolonge la clôture et qui sépare l’aire de parking du ballast ferroviaire situé en hauteur. Il est de ce fait pensable que des jeunes empruntent ce passage et traversent les voies SNCF soit pour se rendre au skate-park tout proche ou soit en centre ville ( une sorte de raccourci en quelque sorte ). Et là c’est d’autant plus grave et lourd d’inconscience. En effet, il arrive que des TGV circulent sur ces voies et que certains y passent à des vitesses rapides en raison de leur non arrêt en gare de Libourne. Après discussion il a été convenu que la Police Municipale amplifiera des patrouilles de surveillance en ces lieux. En outre un projet d’installation de caméra vidéosurveillance est en cours. Mr Philippe BUISSON a demandé d’en connaître les avancées. Par ailleurs, autant Mr le maire que Mme ROUGLAN et nous-mêmes, trouvons déplorable que la Direction du Lycée Jean-MONNET n’ait donné aucune réponse aux courriers qui lui ont été adressés et nous estimons que le ou la proviseur du lycée devrait effectuer un travail de sensibilisation, d’information et de prévention auprès des élèves en ce qui concerne les faits qui sont précités.
Cette réunion d’environ une petite demi-heure a été très bénéfique pour l’intérêt personnel de Mme ROUGLAN. Elle nous a dit avoir été écoutée et comprise tout en étant un peu plus rassurée avec la venue prochaine d’une vidéosurveillance.

Association Voisisecur

Courrier Mairie de Libourne

Monsieur Le maire.

Je viens vers vous dans le cadre d’une requête approuvée par mon bureau et concernant un article sur la sécurité paru dans le journal Sud-Ouest de ce jour ( pièce jointe ). Au vu de la proposition de loi qui va être discutée la semaine prochaine à l’assemblée nationale, nous vous accordons le fait que vous devriez être en mesure de prétendre à une participation de la ville de Libourne en tant que ville expérimentale comme il est dit dans l’article de journal.

En vous remerciant par avance.

Très cordialement.

BEUNE Daniel Président Association Voissécur.

Sud ouest Nocembre 2020

Résumé de l’assemblée générale 2020-2021

Résumé de l’assemblée généralze 2020

Attestation de sortie

Pour les autres attestations.

https://mobile.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-deplacement

Pour Nos adhérents, si vous n’avez pas d’imprimante ou pas d’informatique venir les chercher au siège de l’association, elles vous seront remises gratuitement.
Capture d’écran 2020-10-30 à 09.16.58

R.V. avec M. Le Député le 23 Octobre 2020

Si les conditions actuelles ne nous permettent pas d’organiser quelconque réunion, l’Association Voisisécur est toujours très réceptive et réactive en ce qui concerne les préoccupations sécuritaires. En effet, des Adhérents nous ont récemment signalé leur difficultés pour accéder aux locaux de la Gendarmerie située Cours Tourny.

Selon la loi du 11/02/05 tous les établissements recevant du public doivent être accessibles à tous les types de handicap. Or de par sa configuration, la Gendarmerie de Libourne ne permet pas à tous les citoyens d’accéder aux bureaux. De ce fait, il est évident que certaines personnes renoncent à déposer une plainte.
Une première personne se déplaçant avec une canne nous a dit : « pour accéder dans les locaux, c’est un véritable parcours du combattant, 4 marches à monter sans rampe d’accès et une lourde porte à pousser »
Une deuxième personne a dit « ma mère a eu du mal à escalader les 4 marches et a dû descendre à 4 pattes en reculant tellement elle avait peur de tomber »
De ce fait, nous avons adressé deux courriels à M. Le Maire le 07/10/20, dont une photocopie de courrier d’une adhérente à mobilité réduite ayant été victime de dégradations de clôture, et qui a dû se déplacer à la gendarmerie pour le dépôt de plainte. A ce jour, nous n’avons pas reçu de réponse.
Dans le même temps, nous avons adressé un courrier explicatif à M. Florent BOUDIE député de la 10e circonscription de la Gironde, lequel nous a rapidement octroyé un rendez-vous (le 23/10/20) à sa permanence.
Les pré-plaintes en ligne ne résolvent pas ce problème. D’une part, tout le monde n’a pas internet, et d’autre part, pour que la plainte soit enregistrée il faut se déplacer… à la Gendarmerie.
L’accès par la rue Goureau nous semble peu plausible étant donné que le Gendarme se trouvant à l’accueil est seul pour gérer les entrées, les communications, etc… Il ne peut donc quitter son poste pour aller à la rencontre des plaignants rue Goureau afin de s’assurer de leur identité. Il ne peut pas non plus, laisser les personnes à l’accueil sans surveillance.
A notre avis, le mieux serait que les Gendarmes se déplacent au domicile des plaignants à mobilité réduite et (ou) âgés, comme cela se faisait du temps du Commissariat de Police. Encore faut-il suffisamment de Gendarmes pour assurer ce service ?
La démarche qu’entreprennent les personnes qui ont à se rendre à la gendarmerie est déjà, généralement difficile émotionnellement,( il s’agit souvent de victimes) il faut donc que tout soit mis en œuvre pour que ces personnes se sentent humainement respectées afin que leurs demandes puissent être prises en compte .
Nous avons discuté de tout cela avec M. BOUDIE en mentionnant également l’inquiétante diminution du personnel de la gendarmerie que nous constatons à l’heure actuelle.
En réponse, ce dernier nous a assuré qu’il allait prendre des renseignements en haut lieu ainsi qu’auprès des autorités locales et départementales afin de connaître la position du Bâtiment abritant la Brigade de Gendarmerie. Ceci en vue d’effectuer une demande d’aménagement d’accessibilité pour tous les types de handicap selon la loi en vigueur.
Nous avons profité de cette entrevue d’une heure environ, pour discuter de l’installation de la participation citoyenne instaurée en deuxième semestre 2017 par Monsieur Philippe BUISSON lors de la visite du Ministre Gérard COLLOMB ( Ministre de l’intérieur à l’époque ).
Si M. le Maire a initié à Libourne des formes de démocratie participative avec l’installation de conseillers de quartier, l’interpellation citoyenne lors des conseils municipaux, la mise en place d’un Conseil économique social et environnemental municipal, force est de constater qu’en matière de sécurité publique, la participation citoyenne a du mal à voir le jour.
Notre Président, Daniel BEUNE a bien insisté sur le fait que cette participation citoyenne existe bien sur le papier mais absolument pas sur le terrain. A ce jour, il n’y a toujours pas de référents de nommés et aucune réunion de quartier n’est organisée en vue de commenter les divers aspects de l’engagement citoyen et de recherches de référents volontaires. Et pourtant cela avait été évoqué en conclusion d’une réunion collective en sous-préfecture en Juillet 2019 dirigée par Monsieur le Sous -Préfet.
Nous avons également ajouté que nous étions toujours en attente des statistiques concernant les cambriolages et autre délits, maintes fois réclamées à M. Le Sous Préfet et à M. Le Maire.
Là encore, M. BOUDIE a débattu sur le sujet avec nous et nous a assuré qu’il communiquerait l’objet de nos remarques à l’instance compétente.
Nous avons noté que cette entrevue s’est déroulée dans un climat détendu et très apaisé avec une bonne écoute de la part de Monsieur le Député. Nous l’en avons remercié très vivement. Nous gardons l’espoir que nous aurons un bon retour de l’ensemble des sujets que nous lui avons décrit. Nous jugeons par-delà que Libourne doit devenir une ville sereine où il fait bon vivre sans craindre pour nos personnes, nos valeurs et notre habitat. Une ville présentant aux citoyens de l’intérieur et de l’extérieur un gage de qualité et d’assurance en matière de sécurité, peut devenir une ville attrayante. En dépend seulement une certaine volonté de la part des élus locaux et autres autorités, de faire en sorte qu’elle adopte de réels moyens efficaces dans la durée et le temps.
Enfin et pour terminer: soyez sûrs et certains que votre Association Voisisécur ne baisse pas les bras en matière d’action et de lisibilité. Chacun de vous peut y contribuer en nous apportant des témoignages. Elle s’engagera toujours à défendre vos intérêts et les siens pour une action essentielle à l’équilibre de votre vie : LA SECURITE.
Nous espérons vous retrouver le plus vite possible, pour le moment c’est très compliqué. Un seul et dernier conseil : restez vigilants et prenez soin de vous.
A très bientôt.
Le Bureau de l’association VOISISECUR.